Actualités

Les organisation syndicales rencontrent les représentants de l'employeur

Le vendredi 02 avril 2021

Blocage des négociations sur la révision des paramètres du système différentiel de 1993


La réunion paritaire de négociation du 30 mars 2021  s'est terminée sur un constat de désaccord entre l'employeur et l'ensemble des organisations syndicales.

Entamée en décembre 2020 avec la  perspective de parvenir à  un accord gagnant/gagnant (baisse de la cotisation employeur contre amélioration des droits des salariés et anciens salariés), cette réunion a été marquée par :

- une absence de réponse de l'employeur à l'ensemble des questions posées précédemment,
- des assertions surprenantes de sa part, par exemple sur l'impossibilité de verser les pensions d'avance  ou l'application des règles de gestion budgétaire à l'utilisation des réserves en dépôt à l'ACOSS,
- son refus de consacrer une petite partie de ces réserves à un abondement de la cotisation à la complémentaire santé des retraités.

Le SNPDOSS CFE-CGC a vivement dénoncé le manque de volonté politique de l'employeur pour avancer dans cette négociation.
Celui-ci semble préférer continuer de verser des cotisations excessives plutôt que de décider de mesures favorables aux anciens salariés de l'Institution.
Rappelons qu'en l'absence de protocole, les réserves, 39 M€  aujourd'hui, atteindront 116 M€ en 2026.

Compte-rendu de la RPN : compte-rendu_rpn_systeme_differentiel_du_30_mars_2021.pdf



[Lire la suite...]

Le jeudi 25 mars 2021

RPN du 23 mars 2021 sur l'aide aux aidants : le SNPDOSS déterminé à que tous les salariés bénéficient du dispositif

7ème réunion de négociation sur l'aide aux aidants et 4ème consacrée à l'élaboration d'un protocole d'accord.
Un dispositif  d'accompagnement des salariés confrontés à la situation d'aidant et l'utilisation d'une enveloppe financière dite de Haut Degré de Solidarité de 2,3M€ sont à définir.

Le SNPDOSS CFE-CGC, comme à chacune des réunions précédentes, a réaffirmé que les salariés aidants étaient de plus en plus nombreux dans l'Institution (de l'ordre de 24 000) et souhaitaient en majorité  pouvoir continuer  à exercer leurs responsabilités professionnelles.
Nous demandons  qu'ils puissent tous bénéficier de services tels qu'accompagnement des enfants à l'école, portage des repas auprès des personnes aidées, facilités horaires....


L'UCANSS, déterminée à l' origine à réserver le bénéfice du Haut Degré de Solidarité aux personnes ayant cessé de travailler  et bénéficiant  des prestations légales nous a enfin déclaré que le texte proposé allait évoluer en ce sens.

L'unité syndicale, affichée depuis l'origine, a seule permis cette avancée.
Nous veillerons à ce que  la proposition employeur soit à la hauteur des enjeux.


Prochaine réunion de négociation le 28 avril 2021.

Compte-rendu de la RPN du 23 mars 2021 : compte-rendu_rpn_aide_aux_aidants_du_23_mars_2021.pdf






[Lire la suite...]

Le vendredi 26 mars 2021

Commission Complémentaire Santé du 24 mars : La renégociation du contrat triennal avec les opérateurs est lancée

La réunion de la CPP du 24 mars 2021 a été l'occasion de faire un point sur :
- la situation de la protection santé complémentaire à Mayotte
- l'intérêt des audits annuels sur les organismes assureurs.

La commission a également validé le cahier des charges du renouvellement du contrat avec les organismes assureurs pour une nouvelle période de 3 ans.
Ce processus, qui fera l'objet d'une décision prise paritairement, se déroulera entre avril et juin 2021

Compte-rendu de la réunion du 24 mars 2021 : cppc3s_24_03_2021_2.pdf


[Lire la suite...]

Le vendredi 14 juin 2019

Compte rendu de l'Instance Nationale de Concertation UGECAM du 13 juin 2019

L'INC UGECAM du 13 juin devait être consacrée à la présentation de la situation financière des UGECAM et du SDRH 2019-2022 du groupe.

Elle a commencé par de longs échanges  entre la directrice du groupe UGECAM et les organisations syndicales.

La plupart des OS ont reproché à la direction de la CNAM d'avoir parlé de "la  COG de la dernière chance" pour résorber le déficit chronique du groupe ( environ 12 millions pour 2018).
Pour eux les UGECAM n'ont pas les moyens budgétaires qui leur permettraient de fonctionner et de réaliser les évolutions organisationnelles qui leur sont demandées.
Elles  sont en outre pénalisées par la certification des comptes qui a entrainé la constatation de charges supplémentaires de provisions et d'amortissement que la CNAM ne finance pas. 
Les conditions de travail conduisent à un absentéisme important. Du fait des difficultés de recrutement, le personnel médical et para médical est également en sous-effectif  conduisant parfois à des fermetures de lits.

Partant du fait qu'il est préférable de travailler en réseau, la CFE-CGC a demandé si des partenariats étaient noués avec les hôpitaux. Elle a également demandé si le recours au mécénat avait été envisagé.

Mme Moutel a indiqué que pour la direction de la CNAM le retour à l'équilibre était possible compte tenu de l'importance du chiffre d'affaire et des récents allègements de charges.
Elle a indiqué qu'il fallait viser une développement des secteurs sanitaires et médico-sociaux et prendre en compte les réformes applicables comme le virage ambulatoire ou l'inclusion en milieu scolaire pour les enfants.

Elle a également confirmé que des partenariats étaient en cours avec des hôpitaux pour l'activité de rééducation et  avec les CPAM pour la PFIDASS. Le recours au mécénat est encouragé pour le financement d'expériences innovantes.

La présentation du SDRH a mis l'accent sur le développement de l'accompagnement des collaborateurs concernés par les réorganisations, la mesure et l'amélioration de la QVT,  la formation ainsi que sur la création d'un réseau de responsables RH et le développement d'une "culture UGECAM". La mutualisation de la paie est en test et s'accompagnera de la diffusion des outils nationaux.


On constate un net renforcement du pilotage du réseau par le national.

Compte-rendu de la réunion du 13 juin 2019 : ugecam/compte_-rendu_inc_ugecam_du_13_juin_2019.pdf


l

[Lire la suite...]

Le mercredi 17 octobre 2018

Classement des organismes du régime général au 1er juillet 2018

Le classement des organismes du régime général, actualisé au 1er juillet 2918, vient d' être diffusé par l'UCANSS après validation par le COMEX.

Entre 2017 et 2018 pratiquement pas d'évolution. Sur 256 organismes de base, seuls 3 changent de catégorie.  Le classement des CPAM, UGECAM et CARSAT reste inchangé. L'URSSAF de Franche-Comté passe de catégorie D en catégorie C, l'URSSAF de Champagne Ardenne passe de catégorie D en catégorie C. En branche Famille,  la CAF du Haut-Rhin passe de catégorie B en C./home/51/files/180706_actualisation-classement-des-organismes.pdf

Rappelons que l'an dernier les organisations syndicales d'ADD avaient vivement réagi auprès du Directeur de l'UCANSS pour manifester leur mécontentement contre le déclassment de nombre d'organismes,  en totale contradiction avec la volonté de développement de la mobilité telle que préconisée par la réforme Morel et souhaitée par les Caisses Nationales et l'Etat.

[Lire la suite...]