►  Notre actualité ......

Le jeudi 09 mars 2017

Situation à la CAF de Strasbourg .... suite

« Ayant pris connaissance des préoccupations certaines évoquées dans notre courrier commun au Ministère des Affaires Sociales, le Directeur Général de la CNAF nous a conviés à une réunion d’échanges. Cette rencontre, tenue avec Daniel LENOIR et son Directeur de cabinet durant plus de 2 heures, a été directe et a permis d’approfondir les difficultés vécues par les Agents de Direction et accrues par la situation récente à la CAF de Strasbourg.

En ouverture de séance, les 4 organisations syndicales nationales d’Agents de Direction ont successivement exprimé leurs préoccupations graves et grandissantes sur le climat de tension dans la branche Famille, et la situation de plus en plus difficile des Agents de Direction dans ce cadre.

Nous avons confirmé l’inquiétude et le climat profond de tension et d’insécurité professionnelle qui en résulte pour les équipes de direction, remis dans l'actualité avec la situation de la Caf de Strasbourg.
Nous avons beaucoup insisté sur l’absolue nécessité de développer des initiatives et d’obtenir un rétablissement du dialogue pour et par la Direction de la Caisse Nationale. C’est en formulant ces exigences en faveur de l’ensemble des Agents de Direction que nous estimons remplir une mission essentielle au bénéfice de nos collègues.
Nous avons également affirmé que, faute d’une communication appropriée à l’intérieur du réseau, l’émoi rencontré suite à la situation de la CAF de Strasbourg était le révélateur de tensions apparues progressivement sur certains modes de gestion de points essentiels comme les effectifs, les nouvelles législations et plus récemment les excédents …

En réponse à cette intervention sur un contexte global, M. LENOIR nous a d’abord exprimé sa proposition d’expérimenter, au sein de la branche Famille mais dans le cadre de l’UCANSS, une démarche de médiation ou de conciliation à propos de situations individuelles connues.
Ensuite, le Directeur Général de la CNAF a indiqué que la branche Famille avait connu depuis son arrivée une modernisation accélérée, tout en reconnaissant une conjonction et une accumulation de réformes législatives jamais apparues auparavant. Il a également rappelé les mécanismes de conduite du changement et d’écoute qu’il avait initiés, mais a confirmé qu’ils n’avaient pas permis une entente suffisante et que la tension vécue par le réseau et les équipes de Direction avait été sous-estimée par la Direction de la CNAF.
En fin d’entretien, réaffirmant notre rôle de garant des procédures légales, réglementaires et conventionnelles applicables à la situation de tout Agent de Direction, nous avons posé les questions au Directeur Général de la CNAF sur le déroulement de la procédure suivie à l’encontre de notre collègue. Nous avons obtenu des réponses précises sur les délais, les échanges préalables avec différents interlocuteurs.

M. LENOIR en fin de discussion, a convenu d’appeler à une nouvelle concertation pour un objet correspondant aux attentes et bien sûr aux compétences du collègue concerné.

Nous en avons pris note, tout en soulignant les dommages engendrés par ce type de situation médiatisée sans compter le risque de contentieux latent, préjudiciable pour les intéressés, la branche et l’image de l’Institution ».

[Revenir aux actualités...]

Bulletin confédéral juillet 2017

Télécharger le document

Regards croisés sur la protection sociale juin 2017

Télécharger le document

Regards économiques mai 2017

Télécharger le document

Cour des comptes 2016 : gestion du personnel à la SS

Télécharger le document

UNIR - L'information des retraités 4 ème trimestre 2016

Télécharger le document